Suivez-nous sur :

Suivez-nous sur linkedinSuivez-nous sur viadeo

Quel est votre cube ?

 

Regardez bien le cube ci-contre :

cube

 

Fermez les yeux, puis regardez-le à nouveau.
Voyez-vous le deuxième cube ?

 

Rassurez-vous, il n'y a bien qu'un seul cube.
Mais deux manières de le percevoir.
Si cela ne vous apparaît pas avec évidence, c'est normal.

 

Remplacez maintenant ce cube par une situation délicate que vous avez vécu récemment dans votre entreprise (changement d'organisation, projet en retard, réunion houleuse, décision non acceptée, etc.).
Vous comprenez maintenant que chacun peut percevoir cette situation selon son cadre de référence, son « cube », en quelque sorte.

 

Combien de personnes sont impliquées dans cette situation ?

Combien de fois ce type de situation se reproduit dans une année ?

Beaucoup de cubes différents à gérer en perspective !

 

Cette analogie du cube met en évidence l'une des caractéristiques du travail de coaching : faire prendre conscience à chacun de l'importance des cadres de références, le sien et celui des autres.

Il devient ensuite plus facile de comprendre la différence entre une perception et la réalité, d'accepter le fait que coexistent dans une même structure (équipe, entreprise) plusieurs perceptions de la même réalité, et finalement d'intégrer ces différentes perceptions comme facteur de performance.

 

L'exercice ne s'arrête évidemment pas à ce stade.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cet exercice et le prolonger par d'autres, contactez-nous

 

 

Partagez sur :